Herbéo aime la phytothérapie avec les Suspensions Intégrales de Plantes Fraîches

Herbéo vous propose toute une gamme d’extraits de plantes fraîches en suspension intégrale (SIPF), une préparation unique et extrêmement efficace.

La chimie d’une plante fraîche est remarquablement diverse avec plusieurs centaines de molécules, métabolites, protéines de structure et enzymes, qui agissent et se potentialisent en synergie. Souvent l’activité d’une plante est due à non pas à un composé actif mais à l’intégralité des constituants de la plante. Juste après la récolte, au cours du séchage et de la conservation l’ensemble moléculaire qui supporte l’activité thérapeutique va s’altérer. Garder intact l’intégralité des constituants de la plante et permettre aux principes actifs d’être disponible dans l’organisme est le but à atteindre pour qui veux bénéficier de la potentialité thérapeutique la plus large.

Le procédé SIPF (Suspensions Intégrales de Plantes Fraîches) est un procédé de fabrication qui présente pour particularité de conserver l’intégralité des constituants tels qu’ils se trouvaient à l’état natif dans la plante fraîche.

Ce procédé est développé par Laboratoire Synergia, a qui nous empruntons la description suivante du procédé.

Les 7 étapes du procédé SIPF

Culture des plantes médicinales
En dehors du fucus, les 17 plantes utilisées dans le concept SIPF sont cultivées en Ardèche, région française exceptionnelle pour la variété de ses sols et la diversité de son climat, en respectant les règles de l’agriculture biologique.

Récolte
C’est un moment très important pour la qualité des SIPF. Les plantes sont cueillies en fonction de la date idéale de cueillette, qui peut être différente pour chacune d’entre elles. Moins de 24 h après la récolte, les plantes fraîches sont réceptionnées pour la transformation. Un premier contrôle permet de contrôler l’identité de la plante et de vérifier la qualité de la récolte, sans ionisation ni irradiation.

Cryobroyage
Les plantes son refroidies à -25°c par de l’azote afin de bloquer la dégradation enzymatique. Elles sont ensuite broyées à -196°C en particules de 1 mm puis de 50 à 400 microns (1 micron = 0, 001 mm).

Mélange et Macération
La poudre ainsi obtenue est mélangée à de l’eau et de l’alcool bio (30% d’alcool) et laissée en macération pendant plusieurs semaines.

Centrifugation
Cette opération s’effectue en 2 phases, d’abord pour séparer la « boue » du jus macéré puis pour affiner le jus ainsi obtenu.

Ultrapression moléculaire
La « boue » est asséché par ultrapression moléculaire (40 bars).Cette opération permet de récupérer un jus pur très concentré qui est mélangé au premier jus obtenu lors de la centrifugation.

Stabilisation du produit et contrôles
Les SIPF ainsi obtenus sont contrôlés (dosage des principaux actifs) et la concentration en alcool est ajustée afin de respecter la charte de fabrication.

SIPF : caractéristiques et spécificités

Efficacité
Le procédé SIPF respecte et restitue l’intégralité biochimique de la plante fraîche pour une efficacité supérieure à toutes les autres formes galéniques avec une plus grande rapidité d’action. La conservation en suspension hydroalcooliques de 30% seulement permet d’améliore la biodisponibilité du potentiel thérapeutique.

Spécificités
La présence d’alcool n’a pas toujours bonne presse, pourtant les quantités sont minimales. Ainsi, 5 ml de SIPF (la dose moyenne généralement conseillée par jour, à diluer dans de l’eau) correspond à 0,024 g d’alcool par litre de sang pour un homme de 70 kg. Contre à 0,20 g d’alcool par litre de sang après absorption d’une bière de 25 cl à 5°. Cependant, en raison de la présence d’alcool, et conformément aux recommandations sanitaires, les SIPF sont contre-indiqués chez la femme enceinte et les enfants de moins de 40 kg.

Dans de prochains billets sur ce blog nous vous expliquerons l’utilisation de certaines compositions et nos expériences personnelles avec ces préparations.

A bientôt

L'Echinacée, pour maintenir son immunité et se protéger des maux de l'hiver est disponible en

L’Echinacée, pour maintenir son immunité et se protéger des maux de l’hiver est disponible en

Les recettes Herbéo de cosmétique 100% naturelle faite maison

Les hydrolats …
Quoi de plus simple à utiliser !

Pour résorber les poches sous les yeux :
Préparer un mélange moitié hydrolat d’Hélichryse italienne, moitié hydrolat d’Hamamélis.
Au réveil, appliquer sur la peau des disques de coton imbibés de ce mélange sortant du réfrigérateur, pendant 5 min au moins.

Pour faciliter la digestion :
Préparer un mélange moitié hydrolat de Basilic ou de Romarin à verbénone et moité hydrolat de Menthe poivrée. Garder au réfrigérateur.
Prendre une cuillère à soupe avant chaque repas.x53xl

Les recettes Herbéo de cosmétique 100% naturelle faite maison

Après un été très sec et ensoleillé, votre peau est toute sèche, elle apparaît craquelée, écaillée, elle desquame ?
Pas de panique !
Nous allons lui refaire son film protecteur, la nourrir et la protéger avec ce fluide bi-phasique !

Mélanger (comme une vinaigrette !) :

2 c. à soupe d’huile végétale de Jojoba
1 c. à soupe de macérât huileux de Carotte
1 c. à soupe d’huile végétale de Rosier muscat OU de noyau d’Abricot
OU de pépin de Framboises
OU de pépin de Courge
2 c. à soupe d’eau de fleurs d’Oranger

Appliquer au sortir de la douche, matin et/ou soir !xop9y

Cosmétiques naturels et Bio: le choix d’Herbéo, l’herboristerie de Bordeaux

Un partage de quelques bons extraits de l’article intitulé  » La peau ce microcosme » de Ruth von Braunschweig, biologiste spécialisée en aromathérapie, publié dans la revue Farfalla « Essentials » Eté 2016

Huiles minérales contre huiles végétales grasses

Outre les huiles végétales, les huiles minérales, conseillées par de nombreux spécialistes, sont utilisée en priorité pour traiter la peau. Le terme de paraffine ou d’huiles minérales
désigne de multiples matières comme la paraffine, le Paraffinum liquidum, le Petrolatum ou la Cera microcristalina. Ce sont tous des produits dérivés des hydrocarbures, issus de la pétrochimie. Les huiles minérales ne sont pas de véritables graisses, elles font partie du groupe des alcanes (hydrocarbures saturés).

Ces produits apparemment non toxiques, bien tolérés et « légers » en terme de soin sont très problématiques. Certes, ils confèrent une « merveilleuse » sensation au  niveau de la peau et ne provoquent quasiment pas d’allergies. Certes, ils se conservent très longtemps et sont bon marché. Mais ce sont des matières étrangères au corps, qui provoquent des réactions. Elles ne sont pas actives sur le plan métabolique et ne peuvent être des agents actifs. Aucun organisme n’a besoin de pétrole, e interne ou en externe. Il n’existe pas d’enzyme spécifiques pour élaborer, transformer et détruire les produits pétrochimiques.

Parfois même dans des produits présenté comme naturels et Bio vous trouverez dans les ingrédients des huiles minérales, inutiles si ce n’est pour réduire le coût de production du produit, inefficace et même délétère. Bannissez ces produits et préférez de vrais compositions naturelles.

Tout les produits présent chez Herbéo sont formulé sans huiles minérales et ne contiennent que des produits actifs ou indispensable à la bonne tenue d’une formulation naturelle.

20160809_183948