Le Pin Sylvestre

plante le pin sylvestre

Quels produits trouve-t-on dans le pin sylvestre ?

Nous avons actuellement de nombreuses sollicitations pour des tisanes d’aiguilles de pin sylvestre étayées par des informations échangées sur les réseaux sociaux. Faisons le point sur les constituants du pin sylvestre et ses principales indications.

Le pin sylvestre, Pinus sylvestris, est un arbre montagnard peu exigeant présentant une écorce pourpre et des aiguilles groupées par 2 de 5 à 7 cm.

Traditionnellement sont utilisés les bourgeons en tisane ou en macérât glycériné, l’huile essentielle issue de la distillation d’aiguilles ou la teinture -un extrait hydro-alcoolique- d’aiguilles fraiches.

Mais quels est la composition de ces préparations ?

Voici les substances qui peuvent être extraites des différentes préparations de pin sylvestre :

Les aiguilles de pin ne contiennent pas de suramine qui est une molécule inexistante dans le monde végétal et est obtenue par synthèse.

Par contre, l’acide shikimique est présent dans toutes les plantes capables de synthétiser des polyphénols et donc dans le pin sylvestre, mais c’est un précurseur métabolique et sa durée de vie dans la plante est très brève il est rapidement transformé en dérivés phénoliques. Même dans les tissus frais la teneur en acide shikimique est infime.

Les bienfaits du Pin Sylvestre

Le pin sylvestre est principalement utilisé pour ses propriétés antiseptiques et anti-inflammatoires respiratoire notamment les tisanes de bourgeons, les extraits hydroalcooliques ou les macérât de bourgeons. Certaines préparations sont également utilisés avec d’autres plantes antiinflammatoires à visée ostéo-articulaire.

L’huile essentielle va également être préconisée dans des contextes d’inflammation articulaire, d’infection respiratoire et est également tonique. Elle s’utilise en inhalation et en application cutanée diluée dans une huile végétale.

Si vous souhaitez obtenir les références des données ayant permis d’établir cette synthèse n’hésitez pas à nous contacter

Les remèdes de l’Herboristerie de Bordeaux – Maux de l’hiver 5

Parceque après une période de rhume ou de grippe il n’est pas mauvais de se faire du bien, nous avons réaliser une recette d’huile de massage tout à la fois tonique, relaxante et sensuelle. Son odeur est délicieuse.

Cette recette est donnée pour un volume de 50 ml d’huile, les deux huiles végétales qui la compose étant à part égales.