Archives du mot-clé plantes médicinales

Herbéo aime la phytothérapie avec les SIPFs (Suspension Intégrale de Plante Fraîche): L’Echinacée

Pour des informations générales sur les SIPF (Suspension Intégrale de Plante Fraîche) consulter l’article en lien ici

Connaissez-vous l’échinacée ?

Cette Astéracée est une plante d’usage médicinal traditionnel chez les indiens d’Amérique du Nord, son lieu d’origine avant qu’elle ne soit importée en Europe tant pour des utilisations médicinales que ornementales.

On la trouve souvent cultivée pour son bel aspect et sa résistance.

Pour les bienfaits santé, trois espèces sont intéressantes :

Echinacea angustifolia, E. purpurea et E. pallida

Ce sont les racines qui sont principalement utilisées, mais l’ensemble de la plante possède des propriétés dignes d’intérêts.

La plante contient des:

  • Acides phénols et des dérivés d’acides phénols : acide caféique, acide chlorogénique, dérivés de ces acides couplés à des sucres
  • Polysaccharides divers
  • Alkylamides, polyènes et polyines
  • Alcaloïdes
  • Huile essentielle

Certains de ces composés sont solubles dans l’eau (acides phénols, certains polysaccharides) et encore mieux solubilisés dans de l’alcool (polyènes, alcaloïdes…) d’autres sont lipophiles (soluble dans les corps gras) comme l’huile essentielle, certains polysaccharides et polyines…

Du fait de la combinaison des véhicules/solvants utilisés (eau et alcool), les Suspensions Intégrales de Plantes Fraiches SIPF sont particulièrement intéressantes pour les plantes comme l’échinacée. En effet, ces préparations permettent d’avoir accès à la grande diversité des principes actifs présents dans la plante en les solubilisant au mieux. La présence de fractions de plante finement cryobroyées et correctement conservées par l’éthanol permet une préparation garantissant la diversité et l’intégrité des molécules sous-tendant les activités thérapeutiques.

L’échinacée est utilisée par voie externe comme cicatrisant ; un cataplasme de poudre de racine ou de plante est pour cette utilisation le plus intéressant.

Traditionnellement, l’échinacée est utilisée pour atténuer les céphalées, la toux ou les maux d’estomac, mais ces usages sont aujourd’hui un peu délaissés.

L’intérêt majeur de l’échinacée est principalement dû aux propriétés stimulante de l’immunité, notamment des polysaccharides liposolubles en synergie avec les autres composants (alkylamides, polyènes et polyines).

L’échinacée est donc indiquée en prévention des infections hivernales, grippe, rhume, infections respiratoires. Elle peut être donnée lorsque le système immunitaire est défaillant fatigue, traitement concomitant altérant la réponse immunitaire ou pour lutter contre des maladies ou le renforcement de la réponse immunitaire est favorable.

L’échinacée est, par contre, contre-indiquée dans les affections auto-immunes.

La phytothérapie qui marche – Témoignage Herbéo N°11 / Maux de l’hiver 1

C’est l’hiver ! Une petite tisane qui a donner grande satisfaction. Antiseptique et adoucissante tout ce que l’on demande quand un rhume vous irrite et commence à « descendre » sur les bronches. Testée, approuvée et échangée avec des amis cette recette passe de bouche à oreille pour soigner nez et gorge !

  • Sarriette feuille 50g, Satureja montana
  • Serpolet feuille 50g, Thymus serpyllum
  • Guimauve 50g, Althaea officinalis
  • Mauve fleur 30g, Malva sylvestris
  • Coquelicot pétale 30g, Papaver rhoeas

 

Pétales de coquelicot

Pétales de coquelicot

Une infection bronchique ne doit pas être négligée et impose une consultation médicale, les personnes fragiles: enfants, femmes enceintes, personnes âgées doivent être particulière vigilantes. Les antibiotiques c’est pas automatique mais parfois indispensable !

La phytothérapie qui marche – Témoignage Herbéo N°9 / Préventions des calculs rénaux

Et si nous partagions les retours qui nous sont faits ?

Une très simple tisane avec de grands classiques des calculs urinaires. L’efficacité dans la simplicité d’un mélange à parts égales:

  • Sabline rouge, partie aérienne
  • Pariétaire, partie aérienne
  • Verge d’or, Partie aérienne

à la façon de l’apothicairerie:

  • Arenaria rubra, herba, consissus
  • Parietaria officinalis, herba, consissus
  • Solidago virgaurea, herba, consissus

Plus de crise pour quelques euros ca vaut le coup de jouer la simplicité !

Attention: Les calculs rénaux ne doivent pas être négligés et une consultation médicale spécialisée s’impose. La phytothérapie ne peut rien contre un gros calcul constitué et l’avis d’un spécialiste urologue est capital.