Archives du mot-clé Fournisseurs

La tournée des fournisseurs d’Herbéo, l’herboristerie de Bordeaux – Episode 6

Suite des notes prisent lors du tour de France des fournisseurs d’Herbéo de l’été 2012 avec des haltes dans le massif central. De prochains billets vous conterons les visites et choix de fournisseurs mais continuons le périple avec un œil sur les plantes qui nous entourent et qui ont bien des choses a nous dire pour une philosophie simple du quotidien !

16 Juillet 2012

La Boubourle

Connaissez-vous la Renouée du Japon (Fallopia japonica), c’est une envahissante que j’avais découvert dans notre jardin de l’Allier, 30 ans de lutte acharnée pour nous en débarrasser, rhizome après rhizome coup de pioche après coup de pioche… il semble malheureusement impossible de la vaincre autrement. Les jours de grande chaleur ou on lutte contre ses rhizomes on a bien envie de changer son nom en y introduisant un « S » ! Et bien là à la Bourboule j’ai vu ce que envahissante voulait dire. Tout le long de la rivière sur plusieurs kms elle a envahi tout le littoral sans laisser aucune chance à une autre végétation. A quand un programme de recherche de lutte bio ou pas bio malheureusement la bête semble mériter un traitement assez drastique pour que les collectivités locales concernées puissent lutter. Ça vaut bien un petit projet financé par les ministère de l’écologie et de l’agriculture non ?

 Blog5

Une très bonne fiche pour envisager d’en venir à bout :

http://www.sivoa.fr/decoupes/entretenir/plaquettepro.pdf

La tournée des fournisseurs d’Herbéo, l’herboristerie de Bordeaux – Episode 1

Il y a un an je partais depuis la méditerranée jusqu’en gironde en passant par le massif central. Un grand tour du Sud avec pour mission de rencontrer et visiter ceux qui fourniraient plantes et huiles essentielles de qualité pour la future herboristerie Herbéo. Un an après l’herboristerie est bien en place et je retrouve avec délice les notes prises à l’époque:

10 Juillet 2012

Port d’Alon

Quelle bonne idée le conservatoire du littoral www.conservatoire-du-littoral.fr . Bonne idée qui nous permet d’avoir encore quelques bouts de côte préservée. Pouvoir admirer la mer se promener sur le littoral quel bonheur ! L’appétit de l’homo passapiens var occidentalis fortunatum pour sa petite (ou grande voire très grande…) propriété privée avec accès à la plage (le grillage grignotant le plus possible sur la plage) a déjà bien abîmé nos côtes.

Alors à Port d’Alon après les maisons, plus ou, plutôt moins réussies; après les terrains (toujours plus petits…) en cours de viabilisation il y reste un espace encore relativement préservé…

Merci le conservatoire…

Il en faudrait d’autres et donc encore plus de sous dans les caisses du conservatoire pour pouvoir aller plus vite que la gangrène des bâtisseurs…

Quel politique proposera une taxe sur les piscines ? Une taxe sur les sociétés autoroutières applicable sur les chiffres d’affaires de juillet et d’août ? Taxes au profit du conservatoire du littoral dont la mission va plus loin que la protection des bords de mer car se faisant il nous protège nous aussi pauvre Homo vraiment sapiens.

L’herboriste a pu voir à Port d’Alon deux plantes connues pour leur pouvoir médicinal la Salseparaille Smilax sarsaparilla et la belle Centranthe rouge Centranthus ruber. Les saponosides de la salsepareille pour nous nettoyer la peau et le centhrante pour calmer nos chagrins d’amour, obsessions et insomnies…. De quoi passer de bonnes et reposantes vacances dans cet endroit paradisiaque.

Blog

Merci aux plantes et à notre conservatoire !