Archives du mot-clé aromathérapie

Aromathérapie – Les huiles essentielles Bio peu communes de l’herboristerie Herbéo de Bordeaux: Achillée millefeuille

Nous vous emmenons à la découverte des huiles essentielles dont il est trop peu fréquemment question. Commençons par le A avec l’huile essentielle d’Achillée millefeuille, une plante commune chez nous a la période de floraison étendue. La plante s’appelle Achillea millefolium est appartient à la grande famille des Astéracées anciennement Composées. Sont nom est du aux feuilles très découpées semblant former de nombreuses petites feuilles séparées (millefeuille) et le genre est dédié à Achille du fait des propriétés vulnéraires* et cicatrisantes connues depuis fort longtemps. * qui guérit les blessures

Achillée millefeuille

Achillée millefeuille

Les fleurs constituent la partie la plus aromatique de la plante et sont distillées pour donner l’huile essentielle d’Achillée.

Que contient cette huile essentielle ?

L’analyse de l’huile par une technique appelée chromatographie va révéler une composition complexe ou les principales substances en terme quantitatif sont des sesquiterpènes (composés à 15 atomes de carbone) comme le β-caryophyllène ou le germacrène-D entre 5 et 20 % chacun. Des monoterpènes (10 atomes de carbone, notamment le sabinène (environ 14%), α- β-pinène (environ 5 et 8%), et paracymène (environ 1%). Des alcool monoterpéniques comme le terpinène-4-ol (environ 1%) sont également présent. Le chamazulène est le composé le plus typique de cette huile et lui confère sa couleur bleue, sa proportion est variable de l’ordre de 1 à 4 %.

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

L’huile essentielle bleue, d’achillée millefeuille

Quelles sont les activités connues de ces substances ?

Le chamazulène est un anti-inflammatoire et antiallergique original qui sera particulièrement utile dans les problèmes cutanés, boutons, acné et autre dermatoses à composante inflammatoire et/ou allergique. Cette action est renforcée par la présence de sesquiterpènes. La composition de l’huile essentielle d’achillée est très variable et dépends beaucoup du biotope dans lequel la plante à évoluée. Notre huile essentielle d’Achillée est certifiée biologique et provient de Haute Loire.

Pourquoi employer l’huile essentielle d’Achillée millefeuille ?

Essentiellement pour des problèmes cutanés, particulièrement dans l’eczéma, le psoriasis et autres lésions de la peau.  C’est aussi un bon actif dans les baumes pour engelures et foulures du fait de ses propriétés antiinflammatoires.

Comment prendre l’huile essentielle d’Achillée millefeuille ?

En application locale, diluée dans un huile végétale à 5 à 10% d’huile essentielle.  Votre pharmacien-herboriste ou médecin phytothérapeute pourra vous conseiller sur les meilleures associations avec des huiles essentielles complémentaires et synergiques.

Des conseils de professionnels sont nécessaires, les personnes les mieux formées à l’aromathérapie sont les pharmaciens ayant développé un savoir faire spécifique et suivi des formations validés en la matière.

Choisissez des huiles essentielles de qualité, personnels compétents et conseils avisés, bulletin d’analyse non factice… et sentez les… Tests et conseils étant difficiles sur le web faites confiance à des pros !

Aromathérapie – Les huiles essentielles peu communes de l’herboristerie Herbéo de Bordeaux: Ajowan

Nous vous emmenons à la découverte des huiles essentielles dont il est trop peu fréquemment question. Commençons par le A avec l’huile essentielle d’Ajowan encore appelé « Thym indien »

La plante s’appelle Trachyspermum ammi est appartient à la famille des Apiacées anciennement Ombellifères.

Trachyspermum ammi

 

http://www.iiim.res.in/herbarium/apiaceae/trachyspermum_ammi.htm

Les graines constituent la partie la plus aromatique de la plante et sont distilées pour donner l’huile essentielle d’Ajowan.

Que contient cette huile essentielle ?

L’analyse de l’huile par une technique appelée chromatographie va révéler une composition complexe ou les principales substances en terme quantitatif sont des monoterpènes (composés à 10 atomes de carbone)

Le paracymène pour environ 23 à 25% – Le lot que nous avons en ce moment à l’herboristerie comporte 24.5 % et vient d’Inde

Le γ-terpinène pour environ 23%

Puis des phénols (molécules formées par un noyau aromatique benzénique et d’un groupe alcool) comme le thymol largement majoritaire représentant quantitativement 45 à 50 % de la composition de cette huile et du carvacrol en toute petite proportion.

L’Ajowan figure dans le palmarès des huiles essentielles les plus riches en thymol au coude à coude avec l’huile essentielle de thym à thymol. De même pour le para-cymène.

Quelles sont les activités connues de ces substances ?

Les phénols sont des anti-infectieux actifs sur les bactéries, les virus, les champignons et certains parasites. Ce sont les plus actifs des anti-infectieux retrouvés dans les huiles essentielles.

Le para-cymène est un analgésique (combat la douleur) notamment lorsqu’il est appliqué sur la peau.

Attention le thymol est caustique pour la peau, il ne faut donc pas employer cette huile essentielle pure mais toujours la diluer dans une huile végétale. Ne pas l’employer chez l’enfant avant 5 à 7 ans et jamais chez les femmes enceintes.

Pourquoi employer l’huile essentielle d’Ajowan ?

Essentiellement pour des problèmes infectieux, quelque soit la localisation de l’infection, cutanée, intestinale, gynécologique, respiratoire. L’huile essentielle d’Ajowan est aussi tonique et stimulante comme toutes les huiles essentielles contenant des phénols.

Comment prendre l’huile essentielle d’Ajowan ?

Infections cutanées par des bactéries, des champignons ou des parasites, diluée dans un huile végétale à 5 à 10% d’huile essentielle. Le mieux est d’associer avec d’autres huiles anti-infectieuses complémentaires. Votre pharmacien-herboriste ou médecin phytothérapeute pourra vous conseiller sur les meilleures associations.

Infections intestinales, respiratoires etc… par voie orale en ne dépassant pas 6 gouttes d’huile essentielle par jour. l’huile essentielle d’Ajowan est très puissante et forte en goût il est donc nécessaire de choisir de façon adéquate le support de prise, miel, huile végétale ou autre. A prendre de préférence le matin et à midi à cause de ses effets toniques et stimulants. Des associations avec d’autres huiles essentielles anti-infectieuses sont favorables, en élargissant le panel de molécules antibiotiques l’efficacité est renforcée et les résistances impossibles. Des conseils de professionnels sont nécessaires, les personnes les mieux formées à l’aromathérapie sont les pharmaciens ayant développé un savoir faire spécifique et suivi des formations validés en la matière.

 

Choisissez des huiles essentielles de qualité, personnels compétents et conseils avisés, bulletin d’analyse non factice… et sentez les… Tests et conseils étant difficiles sur le web faites confiance à des pros !

 

 

 

 

 

Les remèdes de l’herboristerie de Bordeaux – Maux de l’hiver 2

Fabrication d’un baume pectoral à appliquer le soir avec une synergie d’huile essentielles antivirale, antibactérienne facilitant la désinfection de la sphère ORL et une meilleure respiration.

Toujours se rappeler que les préparations contenant des d’huiles essentielles sont à réserver aux adultes.

La base du baume est un simple beurre de karité de très bonne qualité additionné d’un peu d’huile de noisette pour favoriser la pénétration des huiles essentielles à travers l’épiderme. Voir aussi le programme de nos ateliers pour des préparations plus complexes !

http://www.herbeo.fr/page/un-atelier-pour-apprendre-l-art-de-la-preparation-des-cosmetiques-et-des-remedes-d-herboristerie-10.html

 

Huiles essentielles et aromathérapie à Bordeaux : Les Citronnelles

Les plantes aromatiques offrent en fonction de leur genre et espèce mais aussi en fonction du terroir, de la capacité technique et du professionnalisme des distillateurs des nuances subtiles. Dans le monde de l’aromathérapie les huiles de la plus belle qualité côtoient les falsifications les plus grossières. Le prix de certaines huiles, pour lesquelles les rendements de production sont très faibles, explique que certains esprits malveillants se laissent aller à des trafics ou des spéculations. Ou trouver, à Bordeaux, un grand panel d’huiles essentielles de qualité pour pouvoir humer et goûter à ces différentes émotions olfactives ?

Les citronnelles sont typiques de la subtile diversité possible. Botaniquement seuls des spécialistes vont pouvoir distinguer ces graminées. Les citronnelles appartiennent ou genre Cymbopogon chez Herbéo nous en avons cinq !

Cymbopogon citratus, C. flexuosus, C. winterianus, C. nardus et C.martinii, en français Citronnelles en anglais Lemongrass. Les noms vernaculaires sont très proches renforçant la confusion entre ces différentes huiles.

Par proximité olfactive il faut rajouter la Litsée citronnée Litsea cubeba et la Verveine citronnée Lippia citriodora, la première est une Lauracées et la seconde une Verbénacées.

La composition des différentes huiles est proche avec une dominance des aldéhydes (géranial, néral et citronellal) du géraniol et de l’acétate de géranyle. A noter que géranial et néral, chimiquement très proches sont souvent noté comme « citrals ».

Le panel d’activité est large, drainante, anti-infectieuse, anti-inflammatoire… quelques tableaux valent mieux que grands

CitronellesToutes ces huiles sont présentées et disponibles chez Herbéo et sont utilisé dans le cadre des ateliers notamment pour la préparation de lotion répulsive pour les moustiques et la fabrication d’huile de massage après un sport intense. Les propriétés recherchées dans ce dernier cadre sont les propriétés antiinflammatoire et drainante. Pour la préparation de spray désinfectant et déodorisant nous utilisons l’huile essentielle de Palmarosa, Cymbopogon martinii var motia.

Herbéo, 31 Rue des Ayres, 33000 Bordeaux

www.herbeo.fr

www.facebook.fr/herbeo.fr

 

 

 

Diplome d’université de Phytothérapie et Aromathérapie, Paris 13 – Bobigny

Annuncio vobis gaudium magnum !

Le diplôme d’université de phytothérapie de l’université Paris 13 de Bobigny continuera l’année prochaine et les années suivantes à apporter une formation de qualité aux médecins, pharmaciens, vétérinaires et personnes intéressées par l’usage des plantes en thérapeutique. Le cycle de formation se déroulera pour deux ans et les étudiants déjà engagés dans une filière de trois ans pourront terminer leur formation comme convenu.

Il s’agit d’une formation unique en France en faculté de médecine. Ouverte à tous elle permet d’acquérir les bases indispensables pour une pratique raisonnée, scientifiquement démontrée de la phytothérapie et de l’aromathérapie.

Eschscholtzia californica, Pavot de Californie, plante  du sommeil

Eschscholtzia californica, Pavot de Californie, plante du sommeil

La palette de couleurs de l’aromathérapeute…

Les huiles essentielles ont des couleurs merveilleuses, c’est vrai mais difficile de s’en rendre compte dans des flacons de verre bruns.

Le flacon brun est indispensable c’est un gage de sérieux car les huiles essentielles sont sensible à la lumière. Il serait encore mieux de les conditionner dans un verre bleu qui est encore plus protecteur. Traditionnel pour les hydrolat -craignant eux aussi la lumière- il est rare de trouver des huiles essentielles dans des flacons de verre bleu. Ce type de verre est cher à produire et les petits flacons renchérirait le prix des huiles déjà assez élevé.

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

Myrte rouge (Myrtus communis)

Il est rare de pouvoir admirer la diversité des couleurs des huiles et peu d’ouvrage ou de site illustrent la palette de couleurs de l’aromathérapeute.

 

 

 Pour remédier à cela nous avons constitué sur le site Pinterest une galerie nommée « Purely Essentials » spécifiquement dédié aux huiles essentielles et à leurs couleurs.

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

Camomille bleue du Maroc, Tanaisie annuelle (Tanacetum vulgare)

 

En attendant de pouvoir vous faire partager les odeurs dans le blog, venez découvrir les produits d’Herbéo en couleurs !

www.pinterest.com/herbeo

Dernier Week-end de formation 2013 du DU de phyto-aromathérapie de l’université Paris 13 !

Dernier week-end de formation pour le diplôme d’université de Phytothérapie et d’Aromathérapie à l’université Paris 13. Pas de nostalgie mais une grande reconnaissance pour tous les enseignants et élèves qui ont tant partagé durant ces trois années d’enseignements.

L’entretien des espaces vert n’est sans doute pas la priorité du budget de l’université… et c’est tant mieux ; vive la biodiversité ! Aux intercours je découvre la flore du campus. Quelques amies qui me rappellent Herbéo et l’herboristerie de la rue des Ayres quittée l’espace d’un WE.

Parmi celles qu’il est possible de retrouver sur les étagères de Herbéo :

Bellis perennis en macérât huileux pour la beauté du buste

IMAG0346

Tilia cordata fleurs et bractée en tisane plaisir apaisante, aubier en macération pour le drainage et le bienêtre articulaire. La macérât glycériné en gemmothérapie pour l’apaisement des états anxieux et des agitations. Chez Herbéo aussi de l’hydrolat de tilleul sans conservateur pour nettoyer en douceur la peau du visage ou la peau de bébé, apaiser une conjonctivite ou encore comme lotion capillaire adoucissante renforçant l’éclat de la chevelure

IMAG0347

Plantago lanceolata, que nous avons en alcoolature ou en vrac pour les allergiques… et en ce moment de pollinisation, ils ne sont pas à la fête !IMAG0351

Huile essentielle de Coriandre Semences en Dermatologie

Dans la revue de presse du journal Phytothérapie numéro d’Octobre 2012

Un petit point concernant une huile essentielle un peu méconnue, l’huile essentielle de fruits de Coriandre. L’huile de fruits contient principalement du linalol un alcool monoterpénique alors que l’huile essentielle de feuilles contient des aldéhydes et notamment de l’octanal.

L’huile essentielle de fruits est excellente pour une utilisation en dermatologie, très ben tolérée elle peut être utilisée à des concentrations de 1 a 5 % pour le traitement de l’eczéma, des candidoses cutanées, l’intertrigo et les démangeaisons.

http://www.springer.com/medicine/journal/10298

http://www.wikiphyto.org/wiki/Coriandre