Archives pour la catégorie Non classé

Les recettes Herbéo de cosmétiques 100% naturels

Baume à lèvre ‘Basic et Costaud’

Il vous faut:

  • 1 c. à café d’huile d’Abricot
  • 2 c. à café rase de Beurre de Karité
  • 1 c. à café rase de pastilles de Cire d’abeille

Laisser fondre le tout au bain marie.

Remplir des petits pots à baume.

C’est simple, efficace et très protecteur pour les lèvres !

Préparation d’un baume à lèvres

Les cosmétiques 100% Naturels et Bio c’est le choix d’Herbéo, l’herboristerie de Bordeaux

Episode N°4

Découvrez nos motivations et nos choix pour une cosmétique intelligente et raisonnable en quelques épisodes !

L’accompagnement d’Herbéo

Chez Herbéo, nous proposons aussi de vous guider dans le choix de VOTRE produit cosmétique.  En fonction des besoins de votre peau, en fonction des saisons, des épisodes de vie spécifique, de vos préférences olfactives ou de texture, de votre goût de toujours ou du moment, nous vous emmènerons, en toute sécurité, vers le produit qui vous convient, parmi ceux que nous avons pré-sélectionnés chez Herbéo.

Passer de l’usage de cosmétiques conventionnels à l’usage de cosmétiques naturels n’est pas facile. Parce qu’il faudra un peu de temps, d’observations, de patience…, nous vous proposons de vous accompagner dans ce changement de vie.

Nous pourrons vous accompagner  dans l’atteinte de cet objectif, non seulement par le choix de cosmétiques naturels bio déja manufacturés, mais aussi par le choix d’ingrédients naturels et bio, simples à additionner et à utiliser, comme par exemple des huiles végétales, des mâcérats huileux, des huiles essentielles, des hydrolats …

Enfin, nous pourrons aussi vous aider à acquérir cette autonomie qui vous permettra de choisir la plante, le type d’extrait de plantes, la formulation, de fabriquer vous même votre propre cosmétique naturel, en toute sérénité, et de vous assurer que votre peau tolère bien votre préparation naturelle ! Pour cela, nous avons développé de nombreux ateliers et formations accessibles à toutes personnes.

Enfin, pour un soutien maximal, des échanges et des séances d’apprentissage adaptés à votre rythme, nous pourrons aussi vous proposer un accompagnement opérationnel personnalisé (coaching cosméto) Nous contacter

Nos horaires: Lundi de 14h à 19h30 et du Mardi au Samedi de 9h30 à 19h30

En période de fête comme ci dessous !

Et la boutique en ligne 24h/24h !

Boutique physique ou Boutique en ligne ?

Les cosmétiques 100% Naturels et Bio c’est le choix d’Herbéo, l’herboristerie de Bordeaux

Episode N°3

Découvrez nos motivations et nos choix pour une cosmétique intelligente et raisonnable en quelques épisodes !

Les Choix d’Herbéo

Nous avons ainsi retenu :

  • les produits cosmétiques labellisés COSMEBIO, BDIH, Ecocert, Natrue ou Soil Association
    • « Douces Angevines », « Farfalla », « Ascentical », « De Saint Hilaire »
  • ou, après vérification et discussion directement avec le fabricant, les produits ne contenant pas une once de composés de synthèse, même si ils contiennent une phase aqueuse.
    • « Heuliad », « Mademoiselle Saint Germain »

Vous retrouverez ces gammes en vente directement à la boutique Herbéo, 31 Rue des Ayres à Bordeaux, mais aussi sur notre boutique en ligne.

A partir du 1er janvier 2017, un cosmétique labellisé bio Cosmebio, sera certifié non plus selon les référentiels français mais selon le référentiel européen Cosmos, sous le label « Cosmos Organic« .

Les cosmétiques labellisés Cosmos Organic contiendront :

  • 95 à 100 % d’ingrédients naturels (comme auparavant)
  • 95 à 100 % d’ingrédients bio sur les ingrédients végétaux (comme auparavant)
  • un maximum de 5 % d’ingrédients approuvés dans une liste restrictive (comme auparavant)

Et 2 exigences supplémentaires :

  • une teneur en ingrédients bio sur le total des ingrédients en augmentation de 10 à 20 %
  • aucun ingrédient non biodégradable.

Nous souhaitons mettre notre savoir faire à votre service. En vous assurer que lorsque vous achetez un produit cosmétique chez Herbéo vous avez la certitude d’un produit entièrement naturel, sans substance toxique et également efficace avec des actifs ayant démontré leur intérêt.

En 2019 nous souhaitons aller plus loin dans notre offre… rendez vous dans un prochain épisode pour partager nos objectifs.

Quoi de mieux qu’une rose pour illuminer notre article sur les cosmétiques naturels ?

Les cosmétiques 100% Naturels et Bio c’est le choix d’Herbéo, l’herboristerie de Bordeaux

Episode N°2

Découvrez nos motivations et nos choix pour une cosmétique intelligente et raisonnable en quelques épisodes !

Si j’achète une crème à la Camomille pour peau sensible, puis-je être assurée qu’elle contienne de la Camomille et non des produits irritants voire toxiques ?

Oui je peux savoir si elle contient de l’extrait de Camomille mais malheureusement, ce n’est pas parce que la crème contient cet extrait de plante qu’elle ne contient pas aussi de molécules toxiques !

L’engouement pour le « Naturel » ou pour le « Bio » incitent les fabricants de cosmétiques à présenter leurs produits comme tout droit issus de mère Nature.  Même sans contenir les mots naturels ou bio, leurs noms, judicieusement choisis, peuvent être très évocateurs pour notre subconscient.  Les couleurs, images ou dessins floraux des emballages ou les slogans pour mettre en avant tel principe actif sont là pour suggérer une activité toute naturelle du produit. Sans même mentionner que le produit est « Naturel » ou « Bio » – ce qui serait règlementairement faux – on éprouve spontanément une sensation de bien-être naturel !

Mais qu’en est-il vraiment ?

Nous avons aujourd’hui la possibilité d’être informé du contenu du produit cosmétique qu’on souhaite acheté.  Il suffit de répérer le paragraphe qui commence par INCI et lire le nom des ingrédients.  Facile !

Eh bien, non, ce n’est pas facile ! Tout le monde n’a pas spontanément les connaissances nécesssaires pour décrypter ce langage ! Les noms chimiques sont en anglais, les noms de plante en latin. Quant on a traduit en français, ce n’est pas pour autant que l’on sait à quoi sert la dite molécule, si elle est naturelle ou de synthèse, si elle est toxique avérée ou potentiellement toxique, ni en quelle quantité elle a été introduite … 

Alors comment faire ?  

Continuez à suivre nos rubriques cosméto-instructives !

La boutique Cosmétique en ligne sur le site Herbéo

Compléments alimentaires – Les conseils d’Herbéo, l’herboristerie de Bordeaux : La Vitamine C

Avoir du tonus et combattre la fatigue… prenez des plantes à vitamines C !

L’histoire de la Vitamine C est aujourd’hui bien connue du grand public. Sa déficience chez les marins au temps des long voyages à la voile provoquait une maladie mortelle, le scorbut, qui pouvait être évitée lorsque l’on ajoutait au régime des fruits et des légumes et notamment des jus de citron et/ou d’orange. Les signes principaux constaté lors de la déficience en vitamine C nous aident à comprendre le rôle exact de cette substance :

  • Fatigue intense
  • Œdèmes des membres
  • Saignements des muqueuses et sous cutanées
  • Complications infectieuses

Résistance à la fatigue et aux infections, maintien des fonctions vasculaires et de l’intégrité des muqueuses mais aussi d’autres fonctions importantes comme la cicatrisation et la réparation des altérations du collagènes (affections rhumatismales, consolidation des fractures…).

Chimiquement la vitamine C s’appelle acide l-ascorbique et provient directement du métabolisme du glucose. Il existe un équilibre entre la forme oxydée et la forme réduite l’acide déhydroascorbique. La plupart des animaux sont capables de synthétiser la vitamine C mais le singe et l’homme dépendent totalement d’un apport extérieur (c’est la définition d’une vitamine) qu’ils trouvent en général dans les fruits et légumes. La vitamine C est hydrosoluble (dissoute facilement dans l’eau). Lors de la cuisson des aliments c’est plus l’élimination dans l’eau de cuisson que la température qui fera baisser le taux de vitamine C. Les plantes à vitamine C sont donc tout à fait indiquée pour la réalisation de tisanes.

Pour un adulte les besoins journaliers en vitamine C vont de 50 à 150 mg en fonction du degré d’activité physique, du niveau de stress ou de pathologies associées. Prise par voie orale la vitamine C va rapidement être absorbée au niveau de l’intestin grêle et se répartir dans l’organisme, foie, corticosurrénales et hypophyse sont particulièrement riche en vitamine C. L’élimination de la vitamine C se fait principalement dans les urines et dans la sueur.

Du fait de la richesse et de la variété de notre alimentation, le scorbut est, heureusement, aujourd’hui une maladie disparue. Une supplémentation en vitamine C pourra être utile dans les cas suivants.

Adaptation au stress et à l’effort. La vitamine C intervient dans la synthèse du cortisol, hormone de l’adaptation au stress et de la régulation des inflammations d’où la richesse des glandes corticosurrénales à l’origine du cortisol en vitamine C.

Métabolisme du collagène. La vitamine C permet la synthèse d’hydroxyproline, composant principal du collagène. Aide à la cicatrisation, réparation des tendons et prévention des pathologies des articulations font partie des bienfaits d’une supplémentation en vitamine C.

Résistance aux infections. Importante pour la fabrication des anticorps et la défense contre bactéries et virus, la vitamine C est l’alliée des enrhumés !

Métabolisme du fer et des neurotransmetteurs aminergiques. La vitamine C est nécessaire à l’absorption et la fixation du fer et également à la synthèse de la dopamine, de la noradrénaline et de l’adrénaline. Tout ces métabolismes font intervenir des réactions d’oxydo-réductions ou la vitamine C intervient comme cofacteur.

Détoxification. Les réactions hépatiques de détoxification impliquent des enzymes d’oxydation. Des facteurs comme la vitamine C permettant la régénération des systèmes enzymatiques sont indispensables.

Stress oxydatif. Plus généralement la vitamine C est un excellent antioxydant pour la prévention du stress oxydatif et du vieillissement cellulaire.

Vitamine C avec bioflavonoïdes; action retard

Quelles sont les plantes à vitamine C ?

Champion le fruit du camu camu, Myrciaria dubia, Myrtacées avec 2,5g de vitamine C pour 100g de fruit puis l’acérola, Malpighia punicifolia, Malpighiacée avec 1,6g. Le camu camu vient d’Amazonie et l’acérola des Antilles. Nous trouvons plus près de nous également des fruits très riche en vitamine C, le cynorrhodon, fruit de l’églantier sauvage, Rosa canina, Rosacées, est sur le podium avec une médaille de bronze et 1g de vitamine C pour 100g de fruit. De bonnes sources de vitamines C vont pouvoir être retrouvées dans la baie d’argousier, le fruit de cassis, le calice de la fleur d’hibiscus, le persil, le kiwi, l’ortie, le brocolis…. Finalement l’orange et le citron si célèbres ont des quantités modérées avec seulement 55 à 60 mg pour 100g de fruit.

Une supplémentation en vitamine C pour qui ?

Sportif en période d’activité intense notamment durant l’hiver ou en climat frais, pour augmenter l’adaptation de l’organisme et la résistance aux infections.

Etudiant en révision, pour une meilleure résistance au stress et l’optimisation des performances.

Après un traumatisme, blessures, tendinite, entorse, fractures pour aider à la cicatrisation et à la reconstruction ligamentaire et osseuse.

Lors d’une infection bactérienne ou virale pour stimuler les défenses de l’organisme

Chez les personnes anémiées pour favoriser l’absorption du fer.

Comment prendre de la vitamine C ?

Préférez la vitamine C naturelle issue des plantes car les plantes fabriquent uniquement la forme active de la vitamine C. En gélules ou comprimés et pourquoi pas en tisane, le vitamine C étant très soluble dans l’eau.

Une tisane tonifiante riche en vitamine C :

La tisane Tonique d’Herbéo:
Eleuthérocoque, cynorrhodons, eucalyptus, hibiscus, ortie, menthe 100% Bio

INCI à la loupe: l’huile de Ricin

L’huile de ricin est le produit de l’extraction des composés gras de la graine du Ricin, Ricinus communis, Euphorbiacée. Obtenue par pression à froid ou à chaud elle possède une composition très particulière ou l’acide ricinoléique domine. Connue depuis l’antiquité pour des utilisations médicinales ou cosmétiques. Longtemps utilisée comme huile industrielle en particulier pour les moteurs d’avion elle fut aussi utilisée comme laxative et rentre dans la composition de nombreuses préparations cosmétiques.

L’huile de ricin est le produit de l’extraction des composés gras de la graine du Ricin, Ricinus communis, Euphorbiacée. Obtenue par pression à froid ou à chaud elle possède une composition très particulière ou l’acide ricinoléique domine. Connue depuis l’antiquité pour des utilisations médicinales ou cosmétiques. Longtemps utilisée comme huile industrielle en particulier pour les moteurs d’avion elle fut aussi utilisée comme laxative et rentre dans la composition de nombreuses préparations cosmétiques.

Le ricin en France est un petit arbuste aux grandes feuilles verte ou rouge pour certaines variétés décoratives. Sous des climats tropicaux le ricin peut devenir un arbre. Les principaux pays producteurs sont, très majoritairement, l’Inde puis la Chine, le Brésil et l’Ethiopie.

Ses noms

Huile de ricin

Huile de Karapat (huile de ricin chauffée, traditionnelle aux Antilles)

Huile de Castor

INCI* : Castor oil

Sa composition

La graine de ricin renferme une glycoprotéine (lectine) très toxiques appelée ricine. Deux graines sont mortelles pour l’homme. La ricine, compte tenu de sa très forte toxicité est une substance très surveillée. Elle n’est pas soluble dans l’huile, détruite à chaud et n’est pas présente dans l’huile de ricin.

L’huile de ricin est composée de triacylglycérols, triglycérides formés par une molécule de glycérol et 3 molécules d’acide gras. Dans l’huile de ricin l’acide ricinoléique est très majoritaire.

Composition moyenne en acide gras de l’huile de ricin

Acides gras saturés :                    ac. stéarique et palmitique               2 %

Acides gras mono-insaturés :     ac. ricinoléique                            90 %

                                                     ac. oléique                                     3 %

Acides gras poly-insaturés :       ac. linoléique                                 5 %

Lors de l’extraction après la pression des graines une étape de filtration, de désodorisation par distillation et de décoloration en utilisant des terres absorbantes peut être ajouté.

La grande richesse en ac. ricinoléique confère à l’huile de ricin des propriétés particulières. L’ac. ricinoléique a une structure chimique inhabituelle pour un acide gras avec la présence d’un groupe hydroxyle sur la chaîne grasse. Cela en fait l’huile végétale la plus dense connue et en fait un précurseur chimique pour de nombreuses applications industrielles. Par exemple, il est possible d’obtenir des « plastiques » naturels. Chez Herbéo vous trouverez des brosses à dents en bois dont la brosse est une fibre issue de l’huile de ricin.

Son intérêt

Par voie orale

Traditionnellement utilisée comme laxatif, l’usage de l’huile de ricin est à proscrire totalement. C’est un purgatif violent qui déclenche des spasmes intestinaux 3 à 5 heures après l’ingestion et qui peut provoquer des pertes en eau, en minéraux et oligo-éléments et altérer la muqueuse intestinale.

En application locale

En général bien tolérée au niveau cutané c’est en cosmétique ou pour des cataplasmes que sont utilisation actuelle doit être privilégiée. Nourrissante et adoucissante elle possède aussi des propriétés antibactérienne et antifongiques utile pour réguler la flore cutanée.

A quoi elle sert

En cosmétique, surtout pour des applications capillaires, elle nourrit et lisse les cheveux, régule la flore fongique responsable de démangeaisons et de l’apparition de pellicules et stimule la pousse des cheveux. Dans les huiles pour les cheveux ou la barbe c’est un ingrédient incontournable.

L’huile de ricin est très utile dans les desséchement rebelles de la peau souvent en association avec d’autres huiles végétales de consistance moins dense.

En savonnerie pour obtenir des savons très moussants

En cataplasme sur des articulations douloureuses elle peut contribuer à un effet analgésique.

Quelques idées vraies ou fausses

La graine est mortelle donc l’huile est dangereuse

NON bien qu’issue de la graine l’huile ne contient pas de ricine, le composé extrêmement toxique de la graine.

Une bonne huile de ricin à une couleur brune et une odeur caractéristique

OUI et NON tout dépend du procédé d’extraction et de l’utilisation souhaitée. Aujourd’hui les huiles de qualité cosmétique sont filtrées, purifiées et déodorisées, la couleur est jaune très pâle et il n’y a pas d’odeur. Les procédés de production ne font pas forcément appel à des additifs chimiques et une belle qualité en label biologique est possible sans couleur ni odeur.

J’en avale pour une cure détox

NON et NON C’est une aberration et un très mauvais conseil, l’effet purgatif et très violent entraine une altération des muqueuses digestives et une déshydratation. Une détoxification n’a rien à voir avec une purge ! Notre transit intestinal est un phénomène normal et bien pensé physiologiquement, il faut parfois le réguler mais une purge drastique est plus délétère que bénéfique.

Je veux maigrir je prends de l’huile de ricin par voie orale

NON, NON et NON vous ne maigrissez pas vous perdez eau, minéraux et oligo-éléments et vous vous mettez en danger. Vous malmenez votre tube digestif qui aura encore plus de mal à contribuer à assurer son rôle dans le contrôle de votre poids.

Elle fait pousser les poils et c’est bien pour la chute des cheveux

OUI, différentes préparations sont possibles en général en application avant de pratiquer un shampoing doux.

*International Nomenclature for Cosmetics Ingredients

Une recette cosmétique !

Huile de barbe

Huile de ricin                                             10 ml

Cire liquide de jojoba                               20 ml

Huile essentielle de katrafay                     1 goutte             (Cedrelopsis grevei)

Huile essentielle de cèdre                          2 gouttes             (Cedrus atlantica)

Huile essentielle de bergamote                 3 gouttes             (Citrus bergamia)

Vous pouvez également faire une huile solide en ajoutant un peu de cire d’abeille : mélanger au bain marie l’huile végétale de ricin et la cire liquide de jojoba, 4 g de cire d’abeille, laisser fondre la cire, remuez, ôtez du bain marie quand la cire est fondue et ajouter en remuant délicatement les gouttes d’huiles essentielles

En vente sur la boutique herbeo

Les recettes Herbéo de cosmétiques 100% naturels

 Sauna facial décongestionnant et assainissant

Dans un saladier, déposez les plantes BIO et fraîches suivantes :

  • 20 feuilles de Menthe*

  • 10 feuilles de Sauge*

  • 1 branche de Romarin*

  • 2 branches de Thym*

  • quelques pétales de Rose*

Versez 1/2 l d’eau bouillante sur les plantes et avancez votre visage sur les vapeurs qui montent. Pour augmenter l’efficacité, placez une serviette sur la tête pour faire une enceinte autour des vapeurs. Restez ainsi une dizaine de minutes. Pour nettoyer plus en profondeur la peau, vous pouvez éventuellement continuer le sauna par un masque à l’argile. Epongez votre visage, votre peau est prête à recevoir une crème ou une huile de soin.

* Si vous n’avez pas de plantes fraiches Bio à votre disposition, vous pouvez les remplacer par des plantes séchées que vous trouverez chez l’herboriste.

Venez jouer avec les odeurs chez Herbéo ou chez vous !

A vue de nez … c’est … l’Orange !

Herbéo s’est lancé dans la création d’un nouveau jeu olfactif !

Pour les tout petits comme pour les plus âgés !

Et même pour ceux qui veulent entrainer leur mémoire !
Plusieurs règles pour pouvoir s’adapter aux joueurs :

Attribution
2 images de référence, 1 flacon d’odeur : quelle est la bonne association ?
Association
4 images de fleurs différentes et 4 flacons d’odeurs différentes : qui est à qui ?
Restitution
3 à 6 images évocatrices, 1 flacon d’odeur : quelle est la plante cachée ?

JEU EN LOCATION : 25,00€ / 24h

Les tisanes de l’herboristerie Herbéo: 1. Tisane SPORT

A la découverte des ingrédients de nos tisanes. La tisane destinée aux sportifs à prendre pendant et après une séance comporte

  • De la queue de cerise
  • Des fleurs d’hibiscus
  • De la feuille d’ortie piquante
  • De l’écorce de rooibos
  • De l’écorce interne de tilleul dite aubier de tilleul
  • De la feuille vigne rouge

L’association de ces plantes ne doit rien au hasard mais plutôt à la réflexion de ce qui serait bon pour éviter crampes et courbatures et aussi bon… au goût !

L’effort musculaire va conduire à une accumulation d’acides organiques notamment l’acide lactique. Pour contrer cela, les plantes drainantes: aubier de tilleul, queue de cerise sont particulièrement intéressante. Leur combinaison avec l’ortie piquante (Urtica dioica) qui est diurétique, anti-inflammatoire et très riche en minéraux basifiants est particulièrement bienfaisante. La vigne rouge (Vitis vinifera var tinctoria) veinotonique renforce le drainage.

Pour compléter le mélange le rooibos (Aspalathus linearis) a été choisi pour ses remarquables propriétés antioxydantes, son absence de caféine et théobromine et son excellente saveur. L’hibiscus est riche en vitamine C et contribue à la re-dynamisation de l’organisme en synergie avec les vertus tonifiantes de l’ortie.

L’ensemble forme un mélange harmonieux dans ses propriétés, son aspect et délicat pour le palais. la tisane peut être bue à toute températures, fraîche ou chaude sans altérer ses bienfaits, un avantage pour les sportifs qui courent en toutes saisons !

La tisane Sport sur la boutique Herbéo