Archives quotidiennes :

INCI à la loupe: l’huile de Ricin

L’huile de ricin est le produit de l’extraction des composés gras de la graine du Ricin, Ricinus communis, Euphorbiacée. Obtenue par pression à froid ou à chaud elle possède une composition très particulière ou l’acide ricinoléique domine. Connue depuis l’antiquité pour des utilisations médicinales ou cosmétiques. Longtemps utilisée comme huile industrielle en particulier pour les moteurs d’avion elle fut aussi utilisée comme laxative et rentre dans la composition de nombreuses préparations cosmétiques.

L’huile de ricin est le produit de l’extraction des composés gras de la graine du Ricin, Ricinus communis, Euphorbiacée. Obtenue par pression à froid ou à chaud elle possède une composition très particulière ou l’acide ricinoléique domine. Connue depuis l’antiquité pour des utilisations médicinales ou cosmétiques. Longtemps utilisée comme huile industrielle en particulier pour les moteurs d’avion elle fut aussi utilisée comme laxative et rentre dans la composition de nombreuses préparations cosmétiques.

Le ricin en France est un petit arbuste aux grandes feuilles verte ou rouge pour certaines variétés décoratives. Sous des climats tropicaux le ricin peut devenir un arbre. Les principaux pays producteurs sont, très majoritairement, l’Inde puis la Chine, le Brésil et l’Ethiopie.

Ses noms

Huile de ricin

Huile de Karapat (huile de ricin chauffée, traditionnelle aux Antilles)

Huile de Castor

INCI* : Castor oil

Sa composition

La graine de ricin renferme une glycoprotéine (lectine) très toxiques appelée ricine. Deux graines sont mortelles pour l’homme. La ricine, compte tenu de sa très forte toxicité est une substance très surveillée. Elle n’est pas soluble dans l’huile, détruite à chaud et n’est pas présente dans l’huile de ricin.

L’huile de ricin est composée de triacylglycérols, triglycérides formés par une molécule de glycérol et 3 molécules d’acide gras. Dans l’huile de ricin l’acide ricinoléique est très majoritaire.

Composition moyenne en acide gras de l’huile de ricin

Acides gras saturés :                    ac. stéarique et palmitique               2 %

Acides gras mono-insaturés :     ac. ricinoléique                            90 %

                                                     ac. oléique                                     3 %

Acides gras poly-insaturés :       ac. linoléique                                 5 %

Lors de l’extraction après la pression des graines une étape de filtration, de désodorisation par distillation et de décoloration en utilisant des terres absorbantes peut être ajouté.

La grande richesse en ac. ricinoléique confère à l’huile de ricin des propriétés particulières. L’ac. ricinoléique a une structure chimique inhabituelle pour un acide gras avec la présence d’un groupe hydroxyle sur la chaîne grasse. Cela en fait l’huile végétale la plus dense connue et en fait un précurseur chimique pour de nombreuses applications industrielles. Par exemple, il est possible d’obtenir des « plastiques » naturels. Chez Herbéo vous trouverez des brosses à dents en bois dont la brosse est une fibre issue de l’huile de ricin.

Son intérêt

Par voie orale

Traditionnellement utilisée comme laxatif, l’usage de l’huile de ricin est à proscrire totalement. C’est un purgatif violent qui déclenche des spasmes intestinaux 3 à 5 heures après l’ingestion et qui peut provoquer des pertes en eau, en minéraux et oligo-éléments et altérer la muqueuse intestinale.

En application locale

En général bien tolérée au niveau cutané c’est en cosmétique ou pour des cataplasmes que sont utilisation actuelle doit être privilégiée. Nourrissante et adoucissante elle possède aussi des propriétés antibactérienne et antifongiques utile pour réguler la flore cutanée.

A quoi elle sert

En cosmétique, surtout pour des applications capillaires, elle nourrit et lisse les cheveux, régule la flore fongique responsable de démangeaisons et de l’apparition de pellicules et stimule la pousse des cheveux. Dans les huiles pour les cheveux ou la barbe c’est un ingrédient incontournable.

L’huile de ricin est très utile dans les desséchement rebelles de la peau souvent en association avec d’autres huiles végétales de consistance moins dense.

En savonnerie pour obtenir des savons très moussants

En cataplasme sur des articulations douloureuses elle peut contribuer à un effet analgésique.

Quelques idées vraies ou fausses

La graine est mortelle donc l’huile est dangereuse

NON bien qu’issue de la graine l’huile ne contient pas de ricine, le composé extrêmement toxique de la graine.

Une bonne huile de ricin à une couleur brune et une odeur caractéristique

OUI et NON tout dépend du procédé d’extraction et de l’utilisation souhaitée. Aujourd’hui les huiles de qualité cosmétique sont filtrées, purifiées et déodorisées, la couleur est jaune très pâle et il n’y a pas d’odeur. Les procédés de production ne font pas forcément appel à des additifs chimiques et une belle qualité en label biologique est possible sans couleur ni odeur.

J’en avale pour une cure détox

NON et NON C’est une aberration et un très mauvais conseil, l’effet purgatif et très violent entraine une altération des muqueuses digestives et une déshydratation. Une détoxification n’a rien à voir avec une purge ! Notre transit intestinal est un phénomène normal et bien pensé physiologiquement, il faut parfois le réguler mais une purge drastique est plus délétère que bénéfique.

Je veux maigrir je prends de l’huile de ricin par voie orale

NON, NON et NON vous ne maigrissez pas vous perdez eau, minéraux et oligo-éléments et vous vous mettez en danger. Vous malmenez votre tube digestif qui aura encore plus de mal à contribuer à assurer son rôle dans le contrôle de votre poids.

Elle fait pousser les poils et c’est bien pour la chute des cheveux

OUI, différentes préparations sont possibles en général en application avant de pratiquer un shampoing doux.

*International Nomenclature for Cosmetics Ingredients

Une recette cosmétique !

Huile de barbe

Huile de ricin                                             10 ml

Cire liquide de jojoba                               20 ml

Huile essentielle de katrafay                     1 goutte             (Cedrelopsis grevei)

Huile essentielle de cèdre                          2 gouttes             (Cedrus atlantica)

Huile essentielle de bergamote                 3 gouttes             (Citrus bergamia)

Vous pouvez également faire une huile solide en ajoutant un peu de cire d’abeille : mélanger au bain marie l’huile végétale de ricin et la cire liquide de jojoba, 4 g de cire d’abeille, laisser fondre la cire, remuez, ôtez du bain marie quand la cire est fondue et ajouter en remuant délicatement les gouttes d’huiles essentielles

En vente sur la boutique herbeo